>
Les Satyres Regnier, Mathurin [Fine] [Hardcover]
$9,655.89
= $9,655.89 + N.A.
Availability: In stock Product status: New
Offer updated on 5/11/2021
« Le plus grand poète satirique de langue française au temps du roi Henri IV ». « Très rare » (Tchémerzine) édition originale des satires XIV à XVII conservée dans son ancienne reliure armoriée. Paris, 1613. REGNIER, Mathurin (1573- 1613). LES SATYRES du Sieur Régnier. Reueuës & Augmentées de nouveau. Dédiées au Roy. Paris, Toussaincts du Bray, ruë sainct Iaques, aux Espics meurs & en sa boutique au Palais, en la gallerie des prisonniers. M.DC.XIII. Avec privilège du Roy (1613). In-8 de (4) ff., (100) ff., le dernier chiff. 93. Basane brune granitée, dos à nerfs richement orné et armorié au « Lion passant », tranches mouchetées, petite déchirure marginale aux trois derniers feuillets sans atteinte à la lisibilité du texte. Reliure armoriée de la fin du XVIIe siècle. 155 x 105 mm. EDITION ORIGINALE, FORT RARE, DES SATIRES XIV, XV, XVI ET XVII DE MATHURIN REGNIER, « le plus grand poète satirique de l’époque » (Pascal Debailly). « Cette quatrième édition originale est augmentée des Satires XIV, XV, XVI, XVII qui paraissent ici pour la première fois et de neuf pièces gaillardes. Elle est très rare » (Tchémerzine V-385) [Bibl. Nat. Res. Ye 7516] ». En fait, les trois éditions originales des Satyres de Regnier (1610 avec X Satyres – 1612 avec XIII satyres et 1613 – la présente édition avec XVII Satyres) sont de la plus grande rareté. Parmi ces trois éditions nous n’avons, en plus de trente ans, catalogué qu’un seul exemplaire de l’édition de 1608, en reliure moderne, ainsi décrit par le bibliographe « Le Petit » : « Cette édition de Régnier est d’une très grande rareté. Elle contient seulement un Discours au Roy et dix satires (Satyres I à IX ; plus la XIIè). Outre l'intérêt littéraire que présente cette édition originale d'un de nos plus vifs satiriques, on peut la considérer comme une curiosité « bibliophilique » de premier ordre. Nous ne connaissons dans les bibliothèques particulières d'autre exemplaire que celui qui figure, au milieu de bon nombre de trésors du même genre, dans la collection de M. le baron de Ruble. La Bibliothèque de l'Arsenal en possède un exemplaire. Nous ne trouvons pas trace de ce livre dans une vente publique récente. Ce qui est certain, c’est qu’il a une très grande valeur ». « Mathurin Régnier n’est pas seulement le plus grand poète satirique du début du XVIIe siècle, il incarne comme aucun autre l’esprit de la satire classique en vers, même aux yeux de Boileau, qui se voudra modestement son disciple. Il naquit à Chartres, en 1573, alors que les guerres de Religion faisaient rage. Son père Jacques Régnier fut échevin en 1595. Sa mère Simone Desportes était la sœur du célèbre Philippe Desportes, qui allait jouer un rôle décisif dans sa carrière. Desportes inculqua au jeune homme les rudiments du métier poétique et ne cessa de lui prodiguer conseils et encouragements. Au moment du combat contre Malherbe, Régnier déclarera fièrement : « Je vay le grand chemin que mon oncle m’apprit « (Sat. IX, v 96). Mathurin fut tonsuré en...
Promo code
No promo code available for this item.